Accéder à mon compte

Si vous avez perdu votre mot de passe, cliquez ici
Email :
Mot de passe :

Episode 16
Angerville l’Orcher  libérée Episode N°:16
  
Ce 1er septembre 1944, chers amis angervillais,  les drapeaux bleu, blanc rouge montraient  l’enthousiasme général de la population après le départ récent de l’occupant. Sous mes ramures, les postes de radio des « Jeep » crépitaient et c’était je crois des Britanniques, pas des Américains. Il était question du 1er corps d’armée  qui libérait  le Pays de Caux et  marchait sur « La Forteresse du Havre ».
Pendant leur halte  les soldats parlaient d’un certain  major général Barker qui établissait le poste de commandement tactique de la 49ème Division britannique (49th West Yorkshire Division) à Etainhus, juste à côté d’ici, pour un assaut sur Gainneville puis Le Havre. Une autre division revenue du nord après avoir libéré Saint Valéry en Caux, la  51èmedivision écossaise (51st Higlander Division), devait aider à encercler les 11 000 allemands encore présents sur la pointe de Caux. Lesquels étaient là sous mes branches de vieil if ?  Je ne l’ai pas bien compris. C’était trop confus !
En effet, autour de  l’église,  le mélange des curieux venus à pieds ou à vélo des alentours avec des soldats donnant des ordres,  s’interpellant, s’affairant autour des véhicules pour refaire  le plein des réservoirs,   créait une drôle d’agitation ; on parlait fort, mais il faut dire que tous ces gens ne se comprenaient que par quelques mots accompagnés de gestes et dans un bruit assourdissant de moteurs et de messages radio. Dans les heures qui suivirent tout ce petit monde était reparti. Le  lendemain la pointe de Caux était encerclée ; et le 5 septembre quand mes racines ont commencé à trembler c’était le terrible bombardement du Havre par l’aviation anglaise qui débutait. Nos prisonniers de guerre étaient encore loin de rentrer à la maison.
  Taxus


 

 



ENQUETE SUR LES RESSOURCES ET LES CONDITIONS DE VIE DES MENAGES
 

L'Insee réalise, entre le 2 Mai et le 24 Juin 2017, une enquête sur les ressources et les conditions de vie des ménages.
L'enquête s'incrit dans un dispositif statistique européen et porte sur les ressources et les charges des ménages, les conditions de logement, ainsi que sur la formation, l'emploi et la santé des individus.
Dans notre commune, quelques ménages seront sollicités. Un enquêteur de l'Insee chargé de les interroger prendra contact avec eux. Il sera muni d'une carte officielle l'accréditant.
Nous vous remercions par avance du bon accueil que vous lui réserverez.
L'enquête prend la forme d'un panel sur plusieurs années, certains des ménages concernés ont déjà participé aux collectes précédentes et connaissent donc déjà bien ce dispositif.