Accéder à mon compte

Si vous avez perdu votre mot de passe, cliquez ici
Email :
Mot de passe :

Episode 10
Angerville à la fin de la Révolution Episode N°:10
  
Après ce printemps sec et très chaud, voici à nouveau un peu de pluie. Il était temps. L’if millénaire que je suis en a vu d’autres, mais quand même !
Tiens, justement, sous la Terreur !  Le printemps 1794 avait été chaud puis la pluie était arrivée avec les orages au début de l’été, sur des récoltes trop maigres. Ce coup de grosse chaleur par la baisse de la nappe phréatique, les eaux pourries dans les puits, mares et rivières, avait provoqué des dysenteries. La mauvaise récolte provoqua la disette de l’hiver 1795 !
Il n’y avait pourtant pas de pollution industrielle pour expliquer le réchauffement climatique qui marquait cette seconde moitié du XVIIIe siècle ! Etrange, non ?
Pendant ce temps les armées des rois étrangers menaçaient le pays et la Révolution. Les députés de la Convention ayant proclamé la « Patrie en danger » et décrété la « levée en masse », de nombreux Angervillais participèrent aux guerres révolutionnaires à travers toute l’Europe et sur les océans jusqu’en 1799.
Dès 1802 les guerres de Napoléon allaient les remettre sur les routes.  On les retrouve du côté de Dunkerque où se préparait une invasion de l’Angleterre. La même année l’église d’Angerville était à nouveau ouverte au culte. Napoléon pour qui la Révolution était bel et bien terminée,  faisait ainsi, à peu de frais,  plaisir au peuple  qui retrouvait  ses prêtres et ses églises. En 1828, le clocher pouvait faire sonner ses trois cloches bénies par M.Labbé, curé d’Angerville.
L’église allait ensuite connaître quelques soucis…que je vous  conterai à l’automne. 

 
  Taxus


 

 



ENQUETE SUR LES RESSOURCES ET LES CONDITIONS DE VIE DES MENAGES
 

L'Insee réalise, entre le 2 Mai et le 24 Juin 2017, une enquête sur les ressources et les conditions de vie des ménages.
L'enquête s'incrit dans un dispositif statistique européen et porte sur les ressources et les charges des ménages, les conditions de logement, ainsi que sur la formation, l'emploi et la santé des individus.
Dans notre commune, quelques ménages seront sollicités. Un enquêteur de l'Insee chargé de les interroger prendra contact avec eux. Il sera muni d'une carte officielle l'accréditant.
Nous vous remercions par avance du bon accueil que vous lui réserverez.
L'enquête prend la forme d'un panel sur plusieurs années, certains des ménages concernés ont déjà participé aux collectes précédentes et connaissent donc déjà bien ce dispositif.