Accéder à mon compte

Si vous avez perdu votre mot de passe, cliquez ici
Email :
Mot de passe :

Episode 9
Angerville l’Egalité Episode N°:9
  
Ah, ah ! Le titre vous étonne ? Et bien si ma mémoire est bonne,  ce fut le nom de votre commune pendant quinze mois, sous la Révolution.
Tout avait bien commencé dans le village, à l’image du grand banquet de 400 couverts réunissant riches et pauvres le 14 juillet 1790, en mémoire de la prise de la Bastille un an auparavant. L’abbé Eude (élu représentant aux Etats Généraux de 1789) y prononça même un discours enthousiaste ; le maire prêta serment à la Nation et au Roi.
Mais bientôt la Terreur fit oublier l’enthousiasme des débuts. Les révolutionnaires voulaient du neuf ; la municipalité  devait  suivre les décisions du Comité de Salut Public qui souhaitait   déchristianiser le pays ; sur décision de l’administration du district, Saint -Martin-du-Bec prit le nom de « Dampierre-la-Source », Saint-Sauveur-la-Campagne fut appelée « Sauveur-la-Campagne » et Sainneville  « La Charité ». Les villages ne portant pas le nom d’un saint firent également honneur aux idées nouvelles : Criquetot  devint « La Hauteur », Beaurepaire « La Fermeté-Invincible », Virville « Le Soutien-de-l’Egalité,  Etainhus « Les Trois-Sœurs-Réunies ». Les prêtres, sommés de prêter serment à l’Etat, s’exilèrent. Pour les besoins des guerres révolutionnaires, l’église dépouillée de ses ornements fut  dédiée à la déesse de la Raison. Deux de ses trois cloches furent fondues en canons à Harfleur. 
Un épisode illustre bien le trouble installé dans les esprits. Le dimanche 17 mars 1793 la municipalité, la garde nationale et une partie des citoyens plantèrent en bordure du cimetière de l’église un « arbre de la liberté ».  Or, dans la nuit du lundi  qui suivit,  malgré la peur de la guillotine, l’arbre fut coupé en deux !  Les officiers municipaux en firent replanter un autre ! Mais pour une partie de la population, les changements étaient trop rapides ; allaient trop loin. C’est qu’il s’en passait des choses sous mes vieilles branches !

 
  Taxus


 

 



ENQUETE SUR LES RESSOURCES ET LES CONDITIONS DE VIE DES MENAGES
 

L'Insee réalise, entre le 2 Mai et le 24 Juin 2017, une enquête sur les ressources et les conditions de vie des ménages.
L'enquête s'incrit dans un dispositif statistique européen et porte sur les ressources et les charges des ménages, les conditions de logement, ainsi que sur la formation, l'emploi et la santé des individus.
Dans notre commune, quelques ménages seront sollicités. Un enquêteur de l'Insee chargé de les interroger prendra contact avec eux. Il sera muni d'une carte officielle l'accréditant.
Nous vous remercions par avance du bon accueil que vous lui réserverez.
L'enquête prend la forme d'un panel sur plusieurs années, certains des ménages concernés ont déjà participé aux collectes précédentes et connaissent donc déjà bien ce dispositif.