Accéder à mon compte

Si vous avez perdu votre mot de passe, cliquez ici
Email :
Mot de passe :

Episode 3
La paroisse d'Ansgervilla Episode N°:3
  
C’est alors…. que le nom de notre commune se forgea. L'église érigée en ce début de XIIe siècle rehaussait un début de construction datant du XIe. Elle était désormais plus haute que moi !  Agrandie, elle était la fierté de la paroisse d'Ansgervilla, nom attesté dans de vieux manuscrits, notamment des chartes du XIIIe siècle.
La paroisse d'Ansgeri-Villa, tirait son nom de la villa – ancienne exploitation agricole gallo romaine- d'un certain Ansger.
Par la suite fut rajouté le nom d'Auvrecher ou Auvricher, (Auricherium) signifiant chez les Francs, le « pré de Richer ». On retrouve ce terme à Gonfreville où la présence d’un château franc surveillant l’embouchure de la Seine est connue. On sait aujourd’hui qu’un seigneur normand prit ce  nom d' Auvrecher, en recevant en fief un territoire comprenant les terres de  Gonfreville puis d'Angerville.
Sur le territoire de cette grande seigneurie d’Angerville qui n’était pas, comme souvent à l’époque, d’un seul tenant, l’une des paroisses prit le nom d’Angerville l’Auvricher, l’autre de Gonfreville  l’Auvricher (elles deviendront bien plus tard, par déformation, Angerville et Gonfreville l’Orcher).
En 1204, le Roi de France Philippe Auguste, peu après la chute de Château Gaillard, confisqua la Normandie à Jean Sans Terre (le frère de Richard Cœur de Lion) et la fit entrer dans le domaine royal. La  terre d'Angerville devint ensuite un plein fief de haubert : son possesseur avait le droit de porter le haubert ou cotte de maille, et l'obligation de s'équiper comme chevalier afin d'aller à la guerre à la demande du roi de France. C'était une charge financière très importante assumée en grande partie grâce aux richesses produites par les habitants du fief. L’histoire d’Angerville au Moyen Age et même au-delà fut celle de puissants seigneurs.
Mais il se fait tard et je suis bien vieux, même pour un If ! Mes branches engourdies par le froid de ce rigoureux hiver 2009 demandent quelques repos. Je vous conterai la suite au printemps si vous le voulez bien….c’est promis. En attendant portez vous bien et faites moi un petit bonjour en passant !
  Taxus


 

 




Site Web de la Communauté de Commune de Criquetot l'Esneval

ADAJE (Association pour le développement et l'accueil des jeunes enfants).

www.association-adaje.com

 


Site officiel de la Mairie d'Angerville l'Orcher, commune membre de communauté de communes de Criquetôt l'esneval. Seine Maritime. 76280 angerville l'orcher

 

conception : © Acksoft