Accéder à mon compte

Si vous avez perdu votre mot de passe, cliquez ici
Email :
Mot de passe :

Episode 2

Qui a dit  vieille branche ?  

Episode N°:2
  

Un peu de respect s'il vous plait ! Voyons.... Où en étais-je de mon histoire du village ? Ah oui, aux Calètes romanisés.

Et bien, peu après   la chute de l'empire romain,  ce  « Pays  des Calètes » appelé ensuite «  Pays de Caux » vit  arriver,   en 486,  des peuplades franques christianisées, dirigées par un certain Clovis.  Le christianisme était alors peu répandu au nord de la Seine. Ce sont les  Francs  qui encouragèrent    le développement des premières abbayes  – Saint Wandrille (649),  Jumièges (654), Montivilliers (684,) Fécamp (709).   Peu à peu,  sous les rois mérovingiens,  notre région vit naître ses premières églises  en bois et en torchis comme probablement à Angerville, aux dires des vieux arbres du coin.

Mais ces constructions fragiles ont ensuite souvent disparu, détruites lors de raids dévastateurs menés par des envahisseurs venus du nord, appelés « Northmanorum »,  c'est à dire  « hommes du Nord » ou « Normands ». Ainsi, en 841, remontant la Seine sur leurs drakkars ils pillèrent  et dévastèrent les monastères, les églises et les villes  jusqu'à Jumièges et Rouen. Les campagnes ne furent pas épargnées. En 896 ils étaient  définitivement installés à l'embouchure de la Seine. Les noms de villages ou villes  en « tot » (domaine rural), en « bec » (cours d'eau), en « fleur » (estuaire, port) en conservent la trace.

Cependant, au début du Xe siècle (c'est à cette époque que moi, l'If  du village, je suis né) le baptême du viking Rollon, duc de Normandie,    fut le point de départ  d'un nouvel élan religieux au nord de la Seine ; de nouvelles églises allaient  sortir de terre.  C'est au début du XIIe siècle que je vis, non loin de moi,   des hommes et des femmes, unir leurs efforts pour édifier une tour carrée, en pierre,  surmontée d'un clocher, dominant  de ses 25 mètres leurs  petites maisons basses en terre et en bois.  Tout près du portail de leur nouvelle église, j'aurais déjà pu, à l'époque, souffler mes deux cents premières bougies ! C'est alors que...... Mais cela, j'ai bien encore le temps de vous le raconter. Patientez  donc un peu  !

  Taxus


 

 



Soirée moules/Frites au profit du Téléthon

Inscriptions
le lundi 27 novembre
le jeudi 30 novembre
le vendredi 1er décembre
de 17h30 à 19h00
à la salle annexe de l’ancienne mairie (derrière le pôle paramédical)

13 € / Adulte

7 € / Enfant (- 12 ans)


Angerville l'Orcher lance sa première édition du
Marché de Noël.
 
 

Le Comité des fêtes et la commune s’associent pour organiser un marché de Noël les 15, 16 et 17 Décembre 2017.

A cette occasion, une douzaine de chalets seront installés sur la place de l’église pour accueillir les exposants. La présence du Père Noël, un manège, une structure gonflable et une calèche permettront également de ravir les enfants.
Venez avec votre appareil photo, vous pourrez photographier gratuitement vos enfants avec le père Noël.

La chorale de d'angerville se produira gratuitement dans l’église le vendredi 15 à 18 heures 30.

Le marché sera ouvert :

Le vendredi 15 décembre de 17 à 20 heures
Le samedi 16 décembre de 10 à 20 heures

Le dimanche 17 décembre de 10 à 18 heures


Site Web de la Communauté de Commune de Criquetot l'Esneval

ADAJE (Association pour le développement et l'accueil des jeunes enfants).

www.association-adaje.com

 


Site officiel de la Mairie d'Angerville l'Orcher, commune membre de communauté de communes de Criquetôt l'esneval. Seine Maritime. 76280 angerville l'orcher

 

conception : © Acksoft